Ecuador background
Ecuador flag

Équateur

C’est toute l’Amérique. Une immense volière. A l’aube sonore chaque arbre est un chœur. Il y a tellement d’ailes en vol qui élèvent l’Amérique vers le ciel.

Jorge Carrera Andrade

retour aux pays

Nature magique

Jorge Carrera Andrade n'était pas seulement un important diplomate équatorien (qui a occupé, entre autre, le poste de secrétaire d'État dans son pays), c'était avant tout un grand poète. Dans son œuvre la plus célèbre, Poemas como la vida, il concilie le souffle international de sa poésie avec la dimension magique qui habite chaque lieu de sa terre d'origine. Cette dimension magique est liée autant à l'héritage des civilisations précolombiennes, qu'au charme et à la splendeur d'une nature luxuriante et variée. Que la nature de ces lieux ait été imaginée comme animée d'une nature divine n'étonne pas ceux qui l'ont connue.

L'Équateur fait en effet partie de ces pays définis comme mégadivers, pour souligner l'extrême richesse et les particularité de ses écosystèmes.

Le territoire

D'est en ouest, on travers les forêts tropicales du bassin amazonien et de ses nombreux affluents, jusqu'à la côte de l'océan Pacifique, riche en forêts de mangroves, en passant par la Sierra, la partie centrale du pays - traversée par la cordillère des Andes - et composée de hauts plateaux qui culminent à 6 130 mètres avec le mont Chimborazo.

Les îles sont là pour enrichir encore plus les trésors de cet écrin de biodiversité, dont les plus célèbres sont sans aucun doute les Galápagos. Situées à environ 1 000 km de la côte et particulièrement riches en espèces endémiques, elles furent au XIXe siècle le lieu profond et l'objet d'étude du naturaliste britannique Charles Darwin qui développa la théorie de l'évolution, décrite plus tard dans le célèbre L'origine des espèces.

Ecuador body 1

Treedom en Équateur

Le travail de Treedom en Équateur a débuté dans la province de Manabì, sur l'océan Pacifique avec des côtes d'une rare beauté qui connaissent un nombre croissant de touristes grâce au surf.

Comme toutes les provinces du pays, Manabì est également divisée en cantons et celui où nous avons commencé notre travail s'appelle Jipijapa. Ici, nous collaborons avec l'Universidad Estatal del Sur de Manabì (Unesum), un établissement public de recherche et d'enseignement supérieur situé dans la ville de Jipijapa, et avec la Federaciòn de Agricultores Campesinas de la Zona Sur de Manabì (Focazsum) qui représente 11 organisations de base d'agriculteurs et 350 familles paysannes. Si le café est le pivot des travaux de plantation dans ce domaine, la collaboration avec l'Unesum permet également de développer des projets de formation et de recherche.

Ecuador body 2

Entre les Andes, l’océan et le volcan

L'opportunité de développer des projets agroforestiers dans un pays avec une telle diversité environnementale nous a poussés à élargir nos activités dans une zone capable de laisser sans voix même les voyageurs les plus expérimentés : celle sur les pentes du volcan Cotopaxi. Avec ses 5 872 mètres d'altitude, le Cotopaxi est le deuxième plus haut sommet d'Équateur et le troisième plus haut volcan du monde. De son sommet enneigé, d'où s'élèvent périodiquement des volutes de fumée, l'océan Pacifique n'est qu'à 200 km. Feu, air, terre et eau : dans un petit espace les 4 éléments se succèdent dans une séquence unique au monde.

Dans cette zone de vallées qui descendent vers l'océan Pacifique, la culture du cacao est centrale, le pivot de projets agroforestiers qui l'associent à d'autres espèces pour tenter d'assurer la plus grande résilience possible face aux changements.

Ecuador body 3

137 532

trees planted in Équateur

8 090

beneficiaries involved in Équateur